23/11/2004

Histoires vraies

-         Un avocat défendant un homme accusé de vol à l'étalage essaya cette défense créative: " Mon client a innocemment introduit son bras à travers la fenêtre le ressortit avec quelques bijoux. C'est son bras et point lui que l'on doit punir."
Avec un sourire, le juge lui répondit : " Bien Maître, utilisant votre logique, je condamne le bras de l'accusé à une peine d'emprisonnement d'un an. Il peut accompagner son bras en prison ou pas, à lui de choisir .. "
A ces mots, l'avocat, hilare, s'approche de son client, l'aide à décrocher son bras artificiel, le laisse sur la table et quitte le tribunal avec son client, libre...

 

-         Deux voleurs du Michigan entrèrent chez un disquaire secouant nerveusement leurs revolvers. Le premier cria : " Personne ne bouge ! " Quand son partenaire bougea, le premier bandit effrayé le descendit.

 

-         Une femme qui roulait au milieu du désert américain s'est faite arrêter par la police : il est interdit de rouler seule dans le désert. Lors de son jugement, celle-ci s'est défendue en prétextant qu'elle n'était pas seule puisqu'elle était enceinte. Grâce à cela elle n' a pas été condamnée. Mais, la police ne lachant pas sa prise a fait appel en prétextant qu'il était interdit dans ce cas là d'être à deux sur le même siège... elle a donc écopé d'une amende !!!


13:35 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Les Etats-Unis... Aaaaaaaaaaaaaah... Ca fait rêver !

Écrit par : Cri | 23/11/2004

^^! ah le plus beau pays du monde ça donne envie... ;-p

Écrit par : fox | 23/11/2004

Les commentaires sont fermés.