13/09/2004

A louer

C'est un homme d'affaires qui fait la rencontre d'une très belle femme.

Après quelques heures, ils conviennent de passer la nuit ensemble moyennant

un montant de 200 Eur que monsieur versera à madame.

 

Ils passent la nuit ensemble et au petit matin, il dit qu'il n'a pas

d'argent sur lui mais qu'elle se rassure parce que sa secrétaire lui enverra

un chèque de 200 Eur pour "location de logement".

 

Sur le chemin de retour, monsieur regrette et estime que cela ne valait pas

le montant convenu.

Il demande donc à sa secrétaire d'envoyer un chèque de 100 Eur à la dame

avec le message suivant :

 

"Madame, veuillez trouver ci-joint un chèque de 100 Eur pour la location de

votre appartement. Je n'ai pas envoyé le montant convenu parce qu'en louant

votre logement je croyais :

*      qu'il n'avait jamais été utilisé, 

*      qu'il était chauffé,

*      qu'il était assez petit pour m'y sentir chez moi.

 

Malheureusement, j'ai découvert qu'il avait déjà été occupé, qu'il n'avait

pas de chauffage et qu'il était trop grand".

 

Sur réception de cette note, la dame lui renvoya son chèque avec le message

suivant :

 

"Cher monsieur, comment avez vous pu penser qu'un si bel appartement reste

vacant jusqu'à votre arrivée?

Pour ce qui est du chauffage, il n'en manque pas, il suffisait de l'allumer.

 

Enfin, pour ce qui est de l'espace loué, je vous assure qu'il n'est pas plus

grand qu'ailleurs, ne blâmez pas le propriétaire si vous n'avez pas le

mobilier pour le meubler".


13:28 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Grumpffff Va falloir plus qu'un bouton pour que je vienne vous caliner ...
Ces hommes alors !
Sourire
F.

Écrit par : Miss F | 14/09/2004

... Dieu que j'aimerais parfois avoir cette répartie!

Écrit par : rutabi | 14/09/2004

Écrit par : | 14/09/2004

excellent ....;-))) gros bisous et bonne soirée ....;-))))

Écrit par : bio | 14/09/2004

Les commentaires sont fermés.