23/04/2004

Informatique

Voici qui va vous surprendre !

 

Des scientifiques français viennent de mettre en évidence l'existence d'une unité de valeur encore plus petite que le bit : le kouye.

Depuis que l'informatique existe, nous étions persuadés que tout pouvait être ramené au bit, un 0 ou un 1.

Le Professeur Brizmenu et son équipe viennent de démontrer qu'un bit est en fait composé de 2 kouyes dont les valeurs peuvent être 00, 01, 10 ou 11.

 

Etant entendu que bits et kouyes sont intimement liés : lorsque le bit

bouge (une ondulation par exemple), les kouyes bougent en même temps avec parfois une amplification du phénomene.

L'unité attachée aux kouyes a été mise en conformité avec les unités de

chiffrage des bits, à savoir un méga-bit vaut deux méga-kouyes. Cette

découverte pourrait remettre en cause les bases de l'informatique.

 

C'est d'ailleurs pour cette raison que les lobbys de l'informatique

américaine ont tout fait pour étouffer l'affaire.

Des rumeurs circulant sur Internet ont même mentionné que les programmeurs de Microsoft utiliseraient, pour des raisons vraisemblablement économiques, des bits sans kouye.

 

Si ces bruits étaient avérés, cela pourrait prouver que les programmeurs de Microsoft n'ont pas de kouyes.

Ceux-ci ont d'ailleurs considéré cette découverte française comme un

affront personnel.

 

Le Professeur Brizmenu s'est d'ailleurs quelque peu emporté à ce propos:

"On veut nous baillonner ! Bill Gates veut que l'informatique lui

appartienne. Ses ingénieurs veulent dicter leurs lois et c'est pour

cela qu'ils défendent leurs bits. Nous allons protéger nos kouyes !

 

La communauté internaute a d'ailleurs réagi en lançant la campagne :

"Bill don't break our kouyes !".

Le Professeur Brizmenu travaille déjà sur d'autres hypothèses et

prètend pouvoir découvrir une valeur annexe au kouye et qui en définirait la qualité : le Morbak.

 

Cette nouvelle polémique risque fort de diviser l'opinion et créer une

cission entre pro-kouyes et anti-kouyes...

D'après les premiers sondages, les femmes se rallieraient déjà massivement au second groupe.


13:02 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Excellent... Toujours aussi revigorant de venir te lire !!!
Comment ne pas repartir avec le sourire en quittant ton blog !?!
Merci et bon week-end :-)

Écrit par : ch'tit bou | 23/04/2004

ch'tit bou à raison ....avant même d'arriver ici je me marre...en imaginant ce que je vais y découvrir!!!

Bon WE

Écrit par : Babylou | 23/04/2004

P de con y a apparemment que dans le vulgaire que t'atteints les sommets de la suprême connerie. humour de cour d'école (3 eme secondaire inférieur max). de quoi rendre con encore plus de monde. Chapeau.

Écrit par : chatte | 23/04/2004

... Bon we, Oli!

Écrit par : rutabi | 24/04/2004

Oui oui ...;-)) ..c'est tjrs trés cool et chouette chz toi ...;-))

Je te souhaite un super beau we ...zou .....

Écrit par : biogenetique | 24/04/2004

... mdrrrrrrrrrrrrrr...
zut, plus assez de kouils pour telecharger mes mp3...

Écrit par : joey | 24/04/2004

Bit et kouye Je ne sais pas où tu as déniché cela mais je suis mdr.

Écrit par : petitlouis | 24/04/2004

.... Oui mais les...morte-couilles, tu en fais quoi ? :)

Écrit par : movida | 24/04/2004

Les commentaires sont fermés.