11/03/2004

Politique

Cantonales à Toulouse: un candidat défend le végétarisme et les droits des animaux

TOULOUSE - Il se présente comme le premier candidat défendant le végétarisme en France. Stephan Vonfelt postule aux élections cantonales des 21 et 28 mars à Toulouse (Haute-Garonne) sous l'étiquette du Mouvement végétarien pour les droits des animaux (MVDA).

Ce mouvement a été créé à l'occasion des élections -pas de façon officielle- par un groupe d'une quinzaine de Toulousains qui se mobilisent régulièrement pour faire de l'information sur le végétarisme, notamment sur les marchés dominicaux.

Le groupe, baptisé "Association végétarienne d'information", n'en est pas à son premier coup d'éclat puisqu'il a déjà organisé une marche nudiste d'une dizaine de personnes le 14 juillet dernier et une commémoration des "animaux morts pour les êtres humains" à la Toussaint.

"Je ne cherche pas à être élu car, tout au plus, nous aurons 2% des voix", reconnaît Stephan Vonfelt, 39 ans, ingénieur dans l'industrie aéronautique, végétarien (pas de chair animale) depuis quinze ans, végétalien (aucun produit d'origine animale, le beurre par exemple) depuis trois.

"Nous prenons l'occasion des élections pour porter le message du végétarisme et défendre l'idée d'une déclaration -comme celle des Droits de l'Homme- des droits fondamentaux des animaux, qui sont dans une situation juridique intermédiaire. Depuis 1976, ils ne sont plus reconnus comme des objets, mais pas encore comme des sujets bénéficiant véritablement de droits".

Le MVDA n'a pas de local de campagne ni de programme politique vraiment défini. Ses principaux chevaux de bataille sont le développement du végétarisme (notamment dans les collectivités et entreprises), l'existence d'une "information scientifique et objective" sur le régime végétarien ("très bon pour la santé") et une "politique agricole responsable".

"La consommation de viande, outre le fait qu'il s'agit de la première source de souffrance pour les animaux, est un gâchis en terme d'énergie et d'écologie car, sans parler du problème de l'eau, il faut sept kilos de végétaux pour produire un kilo de viande", explique le candidat, qui va jusqu'à affirmer que le végétarisme pourrait à terme résoudre en partie le problème de la faim dans le monde.

Seule manifestation à rassembler les adeptes du végétarisme de l'Hexagone, la "Veggie Pride" aura lieu le 15 mars prochain à Paris, et Stephan Vonfelt ne compte pas faire défaut.

(Source: AP)


13:04 Écrit par Olivier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Toulouse Lautrec ? je vois Toulouse gagner
12-3

Écrit par : Pim | 11/03/2004

Pras 93 je mange de tout mé c vrai que pour les animaux on est des sauvages..

Écrit par : pras 93 | 18/02/2005

Les commentaires sont fermés.